APZ, une organisation non-gouvernementale au chevet du District du Zanzan

Actions pour le Zanzan (APZ), dernière née des ONG visant le développement du Nord-Est ivoirien. Portée sur les fonts baptismaux le samedi 8 décembre, à la salle des conférences de la cathédrale Saint-Paul du Plateau (Abidjan), APZ a de multiples ambitions. Au nombre desquelles la promotion de entrepreneuriat, et la création de projets pilotes au profit des jeunes. S’agissant notamment de leur insertion dans la vie professionnelle.

A l’issu de l’assemblée générale constitutive, Pierre Aka, conseiller technique du ministre délégué à l’Economie et aux finances (Kaba Nialé), est élu à la tête de l’ONG. Pendant 3 ans, il présidera aux destinées d’APZ.

A terme, l’organisation non-gouvernementale compte créer 500 emplois dans le District du Zanzan. Se voulant par ailleurs un cadre de rencontre des fils et filles originaires de cette partie du pays, APZ entend lutter contre la dispersion des intelligences dont regorge le District. C’est pourquoi dans son programme, elle envisage de réunir au moins 1 500 cadres, tous du Zanzan, autour d’une même vision et des valeurs partagées. Objectif louable, peut-on dire. Car aucune région que le Nord-Est n’a autant souffert et continue de souffrir de la désunion de ses enfants. Conséquence, des décennies de retard sur les autres provinces.

Ossène Ouattara

Cet article, publié dans SOCIETE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s