Municipales et Régionales à Bondoukou : La base du RDR dit « non » à sa direction

Les cadres RDR de Bondoukou. Bamba Salia (tee-shirt rouge), l'initiateur de la protestation

Les cadres RDR de Bondoukou. Bamba Salia (tee-shirt rouge), l’initiateur de la protestation

« Kobenan Kouassi Adjoumani et Palé Dimaté ne peuvent pas prétendre être les candidats du RHDP parce que le président Alassane et Bédié les ont désignés. Nous devons nous retrouver autour d’une table de négociation afin de sortir la liste censée nous conduire au développement. Mais pas comme on veut nous l’imposer », s’est indigné Bamba Salia, porte-parole de la jeunesse républicaine du District du Zanzan. Celui-ci a initié une manifestation de protestation contre son parti, ce dimanche 13 janvier, à Bondoukou.

Plus un secret pour les militants RDR du Zanzan : la direction du parti ne leur dit pas la vérité sur les candidats retenus pour conduire les listes pour l’élection des présidents des Conseils régionaux. Si les candidats pour les élections municipales sont connus, ce n’est pas le cas pour ceux des Conseils régionaux où ils attendent toujours le choix de la direction de leur parti.

Kobenan Kouassi Adjoumani et Palé Dimaté, tous du PDCI, semblent être les candidats retenus pour conduire le RHDP dans le Zanzan. Respectivement dans la région de Gontougo et du Bounkani. Devant cette situation où 7 candidats (dans le Gontougo) et 3 (dans le Bounkani) attendent l’investiture de la direction du RDR, les militants de la ville aux 1 000 mosquées n’ont pas voulu se faire conter l’imposture et le mépris dont fait montre la direction de leur parti. Ils ont manifesté leur colère ce matin.

Tout a débuté par le tour de la ville sur des motos. Les manifestants tenaient des pancartes aux écriteaux évocateurs : « oui au RHDP mais non à un candidat imposé ! Trop c’est trop ! Laissons le peuple choisir ses dirigeants ! 2015, c’est aujourd’hui, ne frustrez pas les populations ! Non, Adjoumani et Palé Dimaté ne sont pas le choix du Gontougo et du Bounkani ». Au siège du RDR, de nombreux militants disent ne pas comprendre ce qui leur arrive depuis qu’ils ont donné leur voix à Alassane Ouattara. « Nous avons aidé Adjoumani à être là où il est (ministre, NDLR). Il nous a trahis car de toutes ses promesses, il n’a réalisé aucune. Si Alassane sait vraiment que c’est nous qui l’avons élu, qu’il sache qu’Adjoumani n’est pas notre choix. Il n’est pas le seul intelligent de la région. S’il insiste, il trouvera nous les femmes sur son chemin », s’est exprimé sur un ton vindicatif Timité Fatima.

Rosemonde Desuza

Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s