Extraction du manganèse de Bondoukou : Le ministre Toungara ruine l’espoir des jeunes

Suite aux heurts qui ont éclaté entre populations des périmètres miniers et l’entreprise Taurian, le 3 janvier, Adama Toungara, ministre des Mines, a rencontré les forces vives de la région de Gontougo. En répondant à l’invitation du bras droit d’Alassane Ouattara, ces populations espéraient un dénouement heureux du conflit qui les oppose au « géant » indien depuis 2008. Désillusion pour les jeunes.

La rencontre du ministre Toungara avec des populations de la région de Gontougo

La rencontre du ministre Toungara avec des populations de la région de Gontougo

Abidjan, quartier du Plateau, 20ème étage de l’immeuble SCIAM, samedi 12 janvier. La salle de conférences du ministère de l’Economie était exiguë pour contenir les hôtes venus du Gontougo. Roi et chefs de provinces, autorités administratives, élus, cadres et jeunes de divers mouvements : ils ont tous répondu à l’appel du ministre Adama Toungara. Objectif : échanger en vue de « trouver des solutions durables » aux problèmes posés par l’extraction du manganèse.

En réalité, c’est au Cabinet du ministre des Mines – le 15ème étage – que tout a été scellé. Environ une heure d’horloge, le temps que roi et chefs traditionnels, élus et cadres ont passé au bureau d’Adama Toungara. Aucun jeune n’a participé à cette réunion des « grands ». Idem pour les journalistes, tenus à l’écart.

La rencontre du 20ème étage a été une simple mise en scène, selon l’expression d’un élu. Ici, il n’y a pas eu échanges. Adama Toungara a plutôt fustigé l’attitude des jeunes qui ont manifesté contre l’entreprise Taurian. S’adressant à Alain Ayé du Mouvement des jeunes pour la renaissance de Bondoukou (MOREB), le ministre des Mines s’est interrogé avec sarcasme : « Le MOREB c’est quoi, ça vous a emmené où depuis 2008 ? ». Avant de sermonner : « vous orientez votre énergie dans la mauvaise direction. La chose à faire, c’est de laisser l’administration gérer cette affaire d’indemnisation ». Et de préciser que dans son contrat avec l’Etat de Côte d’Ivoire, « Taurian a l’obligation de payer ses impôts. Il n’est pas dit qu’elle doit réaliser tel kilomètre de route ». Le ministre a cependant crée la confusion en réaffirmant la « responsabilité sociétale » de l’entreprise indienne dans la région.

Depuis 2008 que les mines de manganèse sont exploitées dans le Zanzan, c’est maintenant que le ministre Toungara annonce la mise sur pied d’un comité présidé par le préfet. Ce, en vue de réfléchir et de faire des propositions pour permettre à Taurian de dire ce qu’elle peut faire à l’endroit des populations riveraines.

Mais c’est sur le problème de la transformation sur place du minerai qu’est venue la déception des jeunes. Pour le moment, il ne peut y avoir d’usine ferromanganèse à Bondoukou. Selon Adama Toungara, pour que cette unité de transformation naisse, Taurian doit s’offrir l’électricité à moitié prix. « Un luxe que ne peut se permettre la Côte d’Ivoire, vu que le secteur de l’électricité est déficitaire ». Rêve brisé. La 1ère unité industrielle de Bondoukou n’est pas pour aujourd’hui.

Ossène Ouattara

Cet article, publié dans SOCIETE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Extraction du manganèse de Bondoukou : Le ministre Toungara ruine l’espoir des jeunes

  1. KOUAKOU KRA AUGUSTIN dit :

    Ok, j’ai lu ce passage, en tant que cadre et fils du GONTOUGO. Je propose à mes parents de demander à prendre un certain taux d’ actions dans le capital de la sociétéTAURIAN en plus des indemnisations, c’est ce que je propose; c’st la solution durable. Et TAURIAN à l’obligation d’assister les villageois en participant au reprofilage des routes et autres infrastructures. Quand les populations de TONGON demandaient à être indemnisés, c’est cette même proposition j’avais suggéré à son temps aux riviérrains de TONGON, n’étant pas fils de cette région là. La mine d’or TONGON assiste les villageois de TONGON, en construsant des écoles pour eux. Il ya d’énormes préjudices déjà subies par mes parents, même si TAURIAN paye des impôts à l’Etat, elle a l’obligation de les indemniser et les assister. Car une terre détruites n’est plus rentable pour la création de plantations. Tellement, je suis faché en apprenant de tels propos de mon aîné et Ministre TOUNKARA. Ce sont des intimidations , ne vous laisser pas faire mes parents. Adressez-vous à un juriste pour vous rédiger un acte à l’effet de reclamer votre part de gâteau(actions).
    Si TAURIAN va faire mille ans sur terre, vous bénéficierez, même si elle s’installe au Japon. L’essentielle est d’acqérir des actions au niveau de cette structure.
    Je souhaite qu’elle s’installe sur le site pour donner des emplois aux jeunes, cela n’exclu toujours pas l’acquisition d’actions. Si vous ne le faites pas, vous sortirez perdant, car il n’y aura plus de terres cultivables.
    De mon côté, je vais consulter et demander appui à certains cadres qui sont nos promotionnels dans l’administration de la haute hiérachie de l’Etat.
    Merci à tous!!! Il est 4h du matin.

  2. moi je pense que le mieux c’ es t e mettre fin a l’ exploitation car jusqu’à présent aucun parent n’ a pu bénéficier concrètement de travail.Il y a des étudiants de la région qui sont former pour l’ exploitation et qui n’ arrive même pas a faire de stage.la meilleur revendication serai de construire une usine capable de faire la première transformation avant son évacuation sur Abidjan.Nos maman sont ignorantes elle n savant rien de leur droit si non même un bœuf on ne peu pas le traite ainsi.notre région n’ a que une seul ressource de revenue : le cajou
    une implantation de l’ usine fera d’abord la fierté des autorités dans leur entièreté et ensuite de la population.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s