BOUNA : Les jeunes RDR protestent contre la direction de leur parti

Des militants RDR de Bouna ont protesté, le 1er février, au siège de leur parti

Des militants RDR de Bouna ont protesté, le 1er février, au siège de leur parti

Ils ont été plusieurs dizaines, hier vendredi, à s’être rendus au siège de leur parti, à la rue Lepic (Abidjan-Cocody). Les jeunes républicains de la région du Bounkani ont organisé un sit-in pour protester contre le choix de Palé Ollo Sib par la direction du RDR pour conduire ce parti aux prochaines Régionales.

Selon ces jeunes, outre le fait qu’Ollo Sib « n’est pas un militant du RDR », le choix porté sur sa personne par les instances du parti présidentiel a été motivé par des raisons ethniques. Les responsables de cette formation politique auraient joué aux « équilibristes » en choisissant un Lobi pour porter ses couleurs à l’élection locale. Toute chose qui « tend à diviser et à opposer les groupes ethniques de Bouna », d’après les termes de la motion de protestation lue par le député Sep Sié Marcel, président RJR du District du Zanzan. Pour les protestataires, « en retenant l’ethnie comme critère de choix, la direction du parti a dévoyé le combat politique dans le Bounkani ».

Ces jeunes républicains n’ont pas caché leur déception. Eux qui « ont pensé que les critères retenus seraient le militantisme et les capacités de gestion pour impulser le développement ». C’est à juste qu’ils ont cru que « Loukimane Camara, cadre international et inspecteur du parti, serait le meilleur architecte du développement du Bounkani ».

La motion de protestation a été remise à Joëlle Mobio. La conseillère spéciale d’Amadou soumahoro, secrétaire général par intérim du RDR, a promis la remettre à son patron. Ce dernier serait absent.

Ossène Ouattara

Ci-dessous, les photos inédites du sit-in

Bouna-7Bouna-2Bouna-10Bouna-3Bouna-4Bouna-8Bouna-5Bouna-6Bouna-9

Publicités
Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BOUNA : Les jeunes RDR protestent contre la direction de leur parti

  1. Djane Ollo dit :

    Monsieur le Directeur, Je nesaurai rester indifférend à l’article paru dans votre quotidien d’informations, relative à une protestation de certains militants du RDR de la région du Bounkani relative aux choix de tête de liste pour les élections régionales. Aussi me parait-il nécessaire d’attirer l’attention de toutes les filles et tous les fils de cette région, militants (es) de ce parti, sur le bienfaits d’une économie de ce genre d’action. Je vous serai très reconnaissant de publier cette modeste contribution. Félicitations et courage à vous et toute votre équipe pour l’immense travail que vous faites.

    C’EST QUOI ÇA? Quel est ce comportement? Quelle est cette façon de voir les choses de certains (es) militants (es) du RDR du BOUNKANI? Je lisais dans les colonnes de échos du zanzan, une prétendue protestation de certains (es) militants (es) (?) du RDR contre le choix de la tête de liste  de ce parti aux élections régionales. Je n’ai rien contre cette manifestation qui relève du droit de chacun de s’exprimer. Mais, au moins il faut faire attention aux arguments qu’on avance au risque de briser ce qui reste de l’harmonie qui existe entre les peuples de cette région. Ce faisant on aura compris le sens de la volonté du Président de la République de faire du VIVRE ENSEMBLE une réalité.

    NE DONNEZ PAS L’IMPRESSION QUE:

    L’heure n’est plus au valeurs du développement, mais seulement à la récompense d’un militantisme plus ou moins affiché.

    La politique doit faire fi des acteurs et des facteurs de développement. Certains (es) sont plus militants (es) que d’autres. Le bruit est synonyme de compétence et de rassembleur. Qu’on n’a pas encore compris qu’un vrai acteur de développement ne fait pas du bruit mais travaille. On n’a pas compris qu’un acteur de développement ne circule pas; mais il travaille. La bravoure des militants du RDR du BOUNKANI n’est pas connue ou a un seul méritant.

    COMPRENONS QUE:

    Chacun, à son niveau, a fait ce qu’il devait et pouvait faire. Certains (es) dans la discrétion et l’efficacité.

    Il existe des grandes dames et de grands messieurs qui n’ont pas eu besoin de faire du bruit. Leur efficacité dans la discrétion a certainement contribué à la victoire que nous savourons toutes et tous. Ce sont des exemples à suivre.

    Il n’existe pas de parvenus (es). Ces genres d’idées ont causé trop de torts à notre région. Les arguments basés sur l’ethnie sont source de tensions et de méfiance qui risque de briser l’harmonie entre des peuples. Ce genre de raisonnement ne doit pas venir d’un vrai militant du RDR. Que seul le critère de développement guide le choix des têtes de liste. Car c’est du développement de notre région qu’il s’agit.

    Nous devons être résolument engagés dans l’aire du développement.

    HEUREUSEMENT QUE: Ceux ou celles qui entretiennent des sentiments autres que leVIVRE ENSEMBLE ne sont plus nombreux dans la région.

    Ceux qui ont des ambitions commencent à éviter les adeptes du MOI OU RIEN. La majorité comprend que le Président de la République tient au développement pour le bien-être de la population. La population a compris qu’il faut tourner dos à la division.

    L’HEURE EST A LA MISE ENSEMBLE DES FORCES, DES ÉNERGIES, DES COMPÉTENCES ET DES INTELLIGENCES POUR LE RAYONNEMENT SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DU BOUNKANI.

    VIVE LA REGION DU BOUNKANI.

      DJANE OLLO

    ________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s