BONDOUKOU : Babacauh Koffi Dongo mobilise en vue des élections régionales

Le candidat Babacauh ici à Kouassi-N'Dawa. Le maire Kouakou Dapa (à gauche de l'écran) était présent

Le candidat Babacauh ici à Kouassi-N’Dawa. Le maire Kouakou Dapa (à gauche de l’écran) était présent

Pour les élections locales à venir, les populations du département de Bondoukou s’accordent autour d’un principe fondamental : l’union pour le développement de la grande région de Gontougo. C’est le refrain qui se fredonne sur la plupart des lèvres.

A l’occasion de la visite d’échanges effectuée dans le département par une délégation conduite par Babacauh Koffi Dongo, il est ressorti que face à la situation de précarité dans laquelle est plongée la région depuis des lustres, tout le monde doit se donner la main pour la construire et la développer.

C’est par Gouméré que la délégation a commencé sa tournée. Le chef de village et la notabilité de la localité ont réservé un accueil des grands jours à l’équipe. Deux sujets essentiels ont meublé la rencontre. Babacauh a indiqué qu’à l’occasion de la nouvelle année, il était de bon aloi que les « fils » et les « petits-fils » se présentent à leurs chefs. Non seulement pour leur souhaiter les vœux de bonne année, mais aussi pour recevoir les bénédictions de ces derniers. Ensuite, le chef de la délégation a réitéré et confirmé sa volonté de se présenter à l’élection du Conseil régional sous la bannière de l’Union pour le développement du Gontougo (UDG). Et de rassurer que le leitmotiv de son équipe, c’est  « le développement de la région dans la paix, la concorde et le rassemblement ». Aller à des élections civilisées, apaisées et surtout dans la fraternité et la tolérance, tel est le souhait formulé par le candidat. La chefferie de Gouméré, qui dit avoir apprécié la déclaration de l’ancien directeur de la CIDT, a prodigué des conseils à ce dernier.

???????????????????????????????Dans la ville de Bondoukou, la délégation a livré le même message. Notamment à l’imam central, aux chefs de cantons du département, de communautés, aux responsables des femmes et à la jeunesse. Une forte délégation de jeunes venus d’au moins 20 villages de plusieurs sous–préfectures a témoigné son adhésion à la politique de développement du candidat Babacauh.

D’autres localités ont également été visitées. Le message de « développement dans l’union » n’a pas varié. A Laoudi-Ba, 22 chefs de villages ont rencontré les hôtes du jour. Comme les jeunes, les chefs ont exprimé leur soutien à la candidature de Babacauh Koffi Dongo, chercheur émérite.

Démarrée le vendredi 1er février, la tournée a pris fin le lundi 4.

Rosemonde Desuza

Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s