BONDOUKOU : Les populations appelées à se faire vacciner contre la méningite

Le chef de l’antenne régionale de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) de Bondoukou, Soro Zié Moussa, appelle les populations de la région de Gontougo à se faire vacciner contre la méningite en cette période de saison sèche. Un temps favorable à une forte contraction de la maladie. « Notre devoir est de protéger les populations contre la méningite. Et en cette période de forte contamination, il nous revient de leur demander de se rendre massivement dans nos services pour se faire vacciner », a confié Soro Moussa.

Chaque année, explique-t-il, l’antenne régionale de l’INHP organise une campagne de vaccination contre la méningite en vue de prévenir la maladie. Campagne au cours de laquelle le tarif, initialement de 2 500 f CFA, passe à 1 300 f CFA. Le but étant de toucher plusieurs personnes.

Soro Zié Moussa souligne que la récente campagne, qui a eu lieu du 27 décembre 2012 au 10 janvier, n’a pas connu d’engouement. Les populations jugeant le tarif de 1 300 f CFA élevé. « Nous voulons que les populations comprennent et viennent se faire vacciner contre cette maladie dangereuse », a-t-il souhaité. Ajoutant qu’il « vaut mieux prévenir que guérir ».

Ossène Ouattara

Source : AIP

Cet article, publié dans SOCIETE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s