MUNICIPALES A BONDOUKOU : Le candidat du RDR en difficulté

Alliagui Diabagaté, en difficulté à Bondoukou

Alliagui Diabagaté, en difficulté à Bondoukou

Sur les 13 députés que compte la région de Gontougo, 4 sont élus sous les couleurs du RDR. Une réalité qui fait dire que Bondoukou (la capitale régionale) est devenue le bastion du parti présidentiel. Mais la donne risque de changer aux prochaines Municipales. Le candidat du RDR est en difficulté.

Alliagui Diabagaté défendra les couleurs des « Républicains ». Choix judicieux ? Pas si sûr. Dans les rues de Bondoukou, plusieurs personnes promettent de sanctionner, par leurs votes, l’ancien cadre de la SICOGI. Quitte à faire échouer le RDR, parti que monsieur Diabagaté lui-même a fait perdre en 2 000. A l’époque, l’homme est allé en indépendant malgré la désignation de Osseine Dongossi comme candidat officiel du parti. Dans la cité aux 1 000 mosquées, ils sont nombreux à se souvenir de cet épisode. Vécu comme une trahison. D’autant plus que Kouakou Dapa du PDCI a remporté l’élection. « A cause de la dispersion des voix », affirme-t-on.

Hiliassou Koné, dans son bureau au Cabinet du président de l'Assemblée nationale

Hiliassou Koné, dans son bureau au Cabinet du président de l’Assemblée nationale

Alliagui Diabagaté, rattrapé par son passé. Du « pain béni » pour Hiliassou Koné, transfuge du RDR et candidat indépendant. Son nom revient souvent. Il semble avoir conquis les cœurs. Le rayonnement de la commune lui est cher. Tout est dans son slogan : « Ensemble, construisons notre commune ! ». Cette construction devant se faire dans la paix, aucun symbole mieux qu’une colombe pour le traduire.

La candidature de Hiliassou, validée par la CEI

La candidature de Hiliassou, validée par la CEI

Les atouts, Hiliassou Koné n’en manque pas. En février dernier, dans son édition n°30, Notre Afrik, Mensuel panafricain d’information, a consacré quelques-unes de ses pages aux hommes et femmes qui comptent dans la « galaxie » politique de Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale. Dans la catégorie des « grands fidèles », voici ce qui est dit de Hiliassou : « Il est l’un des cadres les plus en vue de Bondoukou. Il a été l’un des plus jeunes conseillers de Félix Houphouët-Boigny, le père de l’indépendance ivoirienne. Selon certaines sources, ses rapports avec Guillaume Soro remontent aux heures chaudes de la rébellion. Quand Soro arrive à la primature en 2007, il lui fait automatiquement appel. Hiliassou Koné est nommé conseiller du Premier ministre, chargé des Cultes et des Traditions. Il fera partie des collaborateurs qui suivront Guillaume Soro à l’Assemblée nationale. On raconte dans leur entourage qu’il fait partie de la dernière vague de conseillers que le président de l’Assemblée consulte et dont les avis pèsent sur la décision finale ». Ces informations prennent le contre-pied de ses détracteurs. Qui affirment que Hiliassou n’est pas dans la proximité du président de l’Assemblée nationale.

Logo et slogan du candidat

Logo et slogan du candidat

L’élection pour le contrôle de la mairie, pas pour autant gagnée. Pas plus que le vote-sanction contre Alliagui Diabagaté est une promesse de victoire. Les revirements de dernière minute restent les grands inconnus. Ils peuvent faire basculer toutes les prévisions.

Ossène Ouattara

Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s