TANDA/LOMO : Le député Affrey Félix exhorte le FPI à voter Adjoumani aux Régionales

Affré Kouassi Félix, député de Tanda

Affré Kouassi Félix, député de Tanda

Kouassi Affrey Félix, député PDCI de Tanda, mobilise pour la victoire du candidat du RHDP aux Régionales. A Lomo, localité située à 25 kilomètres de Tanda, le suppléant du ministre Kouassi Adjoumani a appelé les populations à donner leurs suffrages à ce dernier.

Le message du parlementaire est sans ambiguïté : « les présidents Alassane et Bédié Henri ont choisi le ministre pour impulser le développement dans notre région. Les 12 députés de notre zone soutiennent ce candidat. Pour ces élections, il ne s’agit pas de défendre des intérêts politiques, mais d’amorcer le développement », a déclaré Affrey Félix. Qui se dit optimiste quant à la victoire de son candidat. « Nous avons apporté beaucoup au développement de Lomo. Nous ne relâcherons pas nos efforts. Quelque soit la situation, le ministre Adjoumani gagnera les élections régionales de Gontougo. Ne faites pas en sorte que nous ayons des difficultés à le regarder dans les yeux après sa victoire ! », a recommandé le député suppléant. Et d’inviter les habitants du village à se déplacer à Bondoukou pour le lancement de la campagne du candidat, le samedi 6 avril.

Les émissaires du ministre Adjoumani, à Lomo

Les émissaires du ministre Adjoumani, à Lomo

Fait marquant : des membres influents de la section locale du FPI ont pris part à la rencontre. En leur nom, Bouaki Innocent a promis soutenir la liste du RHDP. « Nous ne voulons pas rester en marge du développement enclenché dans notre région par le ministre et son équipe. C’est pourquoi nous avons décidé, à l’unanimité, de lui accorder nos voix », a-t-il affirmé.

Ouattara Sita (ex-député de Sandégué), originaire de Lomo, a versé des larmes pour exhorter au pardon et à la réconciliation. « Vous devez enterrer la hache de guerre et regarder désormais vers l’avenir », a conseillé madame Sita. Qui, manifestement, s’est souvenue du malheureux épisode des dernières Législatives. Où le ministre était opposé à Kokoh Adjoumany, un cadre de Lomo. Le membre du gouvernement aurait usé de méthodes peu recommandables pour remporter l’élection, affirment certains.

Samuel Dumas

Advertisements
Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s