BONDOUKOU : Une ville sous haute tension, ce lundi

La tension est vive à Bondoukou, comme ici à Yamoussoukro

La tension est vive à Bondoukou, comme ici à Yamoussoukro

Depuis la nuit dernière, c’est une véritable chasse à l’homme à la mairie de Bondoukou, cadre choisi par la Commission électorale indépendante (CEI) locale pour recevoir les résultats des élections couplées des conseillers régionaux et municipaux.

La nuit électorale qui avait pourtant bien commencé a été perturbée, aux environs de 22h30, par une horde de jeunes. Qui ont envahi l’espace réservé à la CEI. Ils ont saccagé tout sur leur passage. Motif, la défaite de « leur candidat » aux Municipales, en occurrence alliagui Diabagaté du RDR. Informé, le préfet Goun François a dépêché Gnamgbi Victor (secrétaire général de la préfecture) pour constater les faits. Le scrutin communal sera-t-il validé ou non, après ces incidents ? Sur la question, Diarasouba Soumaïla, vice-président de la CEI et superviseur du District du Zanzan, ne souhaite pas répondre.

Pour l’heure, un important dispositif…

Voir la suite de ce texte en cliquant sur www.infosduzanzan.com.

Cet article, publié dans ACTUALITE, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BONDOUKOU : Une ville sous haute tension, ce lundi

  1. N'guettia dit :

    peuple du gontougo, soyons exemplaire et disons NON à la violence pour valoriser ces
    quatre lettres de l’alphabet français (P, A, I, X)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s