BOUNA : Un huissier de justice confirme les allégations de fraudes pendant le scrutin des conseillers régionaux

A Doropo, des militaires ont saccagé des urnes

A Doropo, des militaires ont saccagé des urnes

Au cours d’un point de presse, vendredi dernier, au Plateau (Abidjan), Kouakou Ouattara, directeur de campagne du candidat Tikoro Ouattara, a parlé des « irrégularités » qui ont émaillé le scrutin des conseillers généraux dans le Bounkani. Selon lui, ces fraudes ont eu lieu pendant le déroulement de la campagne, et au cours du vote.

Lors de la campagne électorale

Le directeur de campagne a vertement accusé le Général Palenfo d’avoir pris fait et cause pour Hien Philippe, candidat du RDR. Il a présenté ce dernier « aux yeux des populations comme étant le choix du président de la République ». Au mépris de la loi qui astreint les militaires au devoir de réserve dans les joutes électorales. Partout où le Général est passé (Ondéfidouo, Tessodouo, Siyaledouo, Bouna), il aurait tenu des propos contraires à l’idéal d’un vivre-ensemble harmonieux.

Kouakou Ouattara a ensuite évoqué les actes peu recommandables auxquels se serait adonné Hien Philippe, pour rallier les populations à sa cause. Le samedi 20 avril en effet, le candidat du RDR, faisant fi de la loi, a continué de battre campagne dans la sous-préfecture de Sominassé. Pour ce faire, il aurait utilisé une ambulance (patrimoine de l’Etat) qu’il a exhibée comme offerte au centre de santé urbain de Sominassé par lui. Avec condition de voter la liste RDR pour que le véhicule soit livré.

Le jour du vote

Le directeur de campagne du candidat Tikoro a relaté qu’au jour du vote (dimanche 21 avril), un total de 12 urnes (6 pour les Municipales et 6 pour l’élection régionale) ont été mises à la disposition des bureaux de vote de Doropo. A savoir EPP Doropo Ouest (2 bureaux de vote) et EPP Doropo Sud (4 bureaux). Selon monsieur Kouakou, la quasi-totalité de ces urnes ont été détruites par des militaires. Gossé Marc-Arthur Wilson, huissier de justice près la section de Tribunal de Bouna, a confirmé ces faits. Dans son « procès-verbal de constat suivi d’audition », dont nous avons reçu copie, voici ce qu’il affirme :…

Voir la suite de ce texte en cliquant sur www.infosduzanzan.com.

Publicités
Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BOUNA : Un huissier de justice confirme les allégations de fraudes pendant le scrutin des conseillers régionaux

  1. Billsie dit :

    à ce ke je sache le Général Palenfo ne fais plus partir de l’effectif de l’armée de Côte d’Ivoire puisqu’il est à la retraite donc d’où sortez vous cette accusation non fondée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s