DOROPO : La Cour suprême attendue sur la validité de l’élection municipale

Ce char de l’ONUCI a sauvé quelques urnes, le 28 juillet dernier, à Doropo

Ce char de l’ONUCI a sauvé quelques urnes, le 28 juillet dernier, à Doropo

« Je demande à mes électeurs d’avoir un comportement citoyen pour que les élections se déroulent dans le calme », avait pourtant souhaité le maire sortant, Charles Kambiré, candidat indépendant. Idem pour Ouattara Siaka du RDR. Mais dimanche 21 avril, jour du scrutin, des violences ont éclaté. Conséquence, au moins 4 urnes saccagées sur les 13 que compte la circonscription électorale. Par la suite, la Chambre administrative de la Cour suprême s’est prononcée en faveur de l’invalidation et de la reprise de l’élection. En effet, « …il y a lieu de dire que les violences qui ont émaillé le déroulement du scrutin en ont altéré la sincérité ; qu’il convient donc de l’annuler », selon les termes de l’arrêt. 

Le 28 juillet dernier, les électeurs à nouveau aux urnes. Nouveau cycle de violence. Avec pour corollaire 5 urnes détruites…

Cliquez sur www.infosduzanzan.com pour lire la suite.

Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s