BOUNA : Des militaires mis aux arrêts pour tentative de braquage

A Bouna, des militaires sont souvent accusés de vol (image d'archives)

A Bouna, des militaires sont souvent accusés de vol (image d’archives)

Deux hommes en tenue militaire, présumés coupables de braquage, ont été appréhendés et gardés à vue. Ce sont les nommés Ouattara Abou (26 ans) et Sidibé Amadou (35 ans), supplétifs douaniers. Sous la menace d’une arme de guerre, ils ont essayé de braquer 2 dozos.

Les faits se sont passés le samedi 23 novembre, sur l’axe Gbalamiredouo-Bouna. Revenant à moto, Hien Koupkété et Palé Youléré Jean-Marie ont marqué un arrêt forcé sur ordre de Sidibé et son acolyte. Mais vite, les choses ont tourné au désavantage de ces derniers. Les 2 voyageurs réussissent à arracher leur arme. Le rapport de force ayant changé de camp, les agresseurs ont affirmé être des éléments des Forces républicaines (FRCI) et proposé un règlement de l’affaire à l’amiable. Peine perdue : Koupkété et Youléré portent plainte à la brigade de gendarmerie.  Et l’arme présentée comme preuve. Il n’en fallait pas plus pour mettre les soldats aux arrêts.

Un fait similaire s’est déroulé 2 jours avant, dans la même zone. Un homme a été dépossédé de sa moto et de 150 000 F.

Ange Kouman

Source : AIP

Cet article, publié dans FAITS DIVERS, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s