BONDOUKOU : Un député face aux réalités dans des villages, avant une visite du chef de l’Etat

Le député Dah Désiré Honoré (au milieu)

Le député Dah Désiré Honoré (au milieu)

Sauf changement de dernière minute, Alassane Ouattara est annoncé dans le District du Zanzan, du 18 au 20 février. Annonce faite, dimanche, par le député Dah Désiré Honoré, au terme d’une tournée de mobilisation dans la sous-préfecture de Tagadi. « Nous recevons autour du 18 février prochain le président de la République. Alassane Ouattara vient pour tenir ses promesses de campagne. Sur le terrain, nous constatons que quelques-unes sont en voie de réalisation ».

Le député de Bondoukou en veut pour preuves le premier coup de pioche du pont qui doit relier Sandégué à Dabakala donné le 24 décembre par le premier ministre. De même que l’axe Agnibilékro-Abengourou dont les travaux de revêtement ont déjà commencé. « Au cours de son séjour, le chef de l’Etat procédera à la pose de la première pierre de l’université de Bondoukou. Et donnera les premiers coups de pioche du bitumage de l’axe Bouna-frontière du Burkina Fao et la route Bondoukou-frontière ghanéenne. Tous ces travaux vont désenclaver les régions de Gontougo et du Bounkani », a ajouté l’Honorable Dah.

Les attentes des populations sont grandes. Pour faire donc de la visite présidentielle une réussite, le parlementaire a entamé, samedi, une tournée de mobilisation qui l’a conduit à Kohodio.

Des gros villages en marge de la « civilisation »

Dans ce village de 6 000 habitants sis à 62 kilomètres de Bondoukou, des réalités sombres. On se croirait encore au 15ème siècle. Pas une seule infrastructure moderne. On est loin de « l’émergence ». « Nous ne disposons de rien. Pas même d’une école », ont dénoncé les habitants. A Kohodio, on ne parle pas de routes. Il a fallu plus de 4 heures à Dah Désiré et son véhicule 4×4 pour venir à bout des montagnes de sable. « Nos femmes meurent en donnant la vie. Chaque petite complication de l’accouchement tourne au drame. L’absence de centre de santé est préjudiciable au village. Nous venons de perdre un des nôtres, victime de piqûre d’un serpent », s’est plaint Kambou Tidjinté Wilfried.

Les habitants de Pougoubè (autre village de 4 000 âmes) ne sont pas mieux lotis. Les faits sont parlants. Et monsieur le député ne s’est pas tu. « Avec le président Alassane, chaque village sera touché par le développement », a-t-il rassuré. Mais dans la zone, éclatent souvent des conflits entre Lobi, Koulango, Peuhl, Nigériens et Abron. Dah Désiré a invité ces communautés à la réconciliation. « C’est dans l’union et la fraternité que vous parviendrez au développement ! Faites du vivre-ensemble une réalité à Kôhodio et à Pougoubè ! ».

Samuel Dumas

Publicités
Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BONDOUKOU : Un député face aux réalités dans des villages, avant une visite du chef de l’Etat

  1. Koffi Bini dit :

    S.V.P soit je suis aveugle ou je suis de mauvaise foie, j’étais au village le vendredi 07 fevrier et je suis revenu à Abidjan le dmianche 10 fevrier 2014.J’etais moi même au volant de ma voiture en allant j’ai fais le trajet normal c’est à mon retour que je suis passé par Daoukro en deviant par Apromponou et passer le pont sur la comoé au niveau du village de KOKONOU pour ressortir par BONANHIN . Je n »ai pas vu un debut des travaux sur l’axe Agnibilekro Abengourou, ou bien la céréonie du coup d’envoie des travaux voudrait dire que les travaux ont debutés .jE suis étonné de lire que M le Deputé dise que les travaux ont comencés;car lesmachines buldozer et autres ne sont pas des aiguiilles .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s