BONDOUKOU : Un élève poignardé à mort par son frère

Les plaies ouvertes sur le corps de l’élève témoignent de la violence des coups reçus

Les plaies ouvertes sur le corps de l’élève témoignent de la violence des coups reçus

L’élève Konaté Siriki, 22 ans, en classe de Terminale A au lycée moderne 1, a été tué à coups de poignard par un malade mental, dans la matinée de mercredi, au quartier Camp militaire.

Le lycéen s’apprêtait à se rendre aux cours lorsque son demi-frère Konaté Bakary, un déséquilibré mental vivant avec lui dans la même concession familiale, lui a asséné plusieurs coups de couteau à différents endroits du corps, et voulu arracher son appareil génital. Le jeune homme s’écroule et succombe à ses blessures, quelques instants après.

Le malade mental jette ensuite son dévolu sur sa mère. Il lui arrache son téléphone pour l’empêcher d’appeler la police. Puis, sous la menace d’une arme blanche, la conduit dans une broussaille. La femme sera retenue en otage durant des heures.

La police est saisie aux environs de 15 h. …

Retrouvez la suite de cet article en cliquant sur infoduzanzan.com.

Publicités
Cet article, publié dans FAITS DIVERS, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BONDOUKOU : Un élève poignardé à mort par son frère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s