BOUNA : Un lycée agricole verra le jour

La BID annonce la construction d’un lycée agricole à Bouna

La BID annonce la construction d’un lycée agricole à Bouna

Une mission de la Banque islamique de développement (BID) s’est rendue dans la capitale de la région du Bounkani, samedi dernier. Le but, préparer le projet de construction et d’équipement d’un lycée. Dans cet établissement, on formera aux métiers de l’agriculture et des ressources animales et halieutiques. Coût estimatif des travaux, 20 millions de dollars (10 milliards de francs). « Nous sommes venus rencontrer les autorités administratives et politiques pour discuter de la faisabilité de ce projet et aussi visité le site réservé à la construction du lycée », a dit Zoumana Koné, consultant à la BID et chef de la mission. Il a indiqué que la banque internationale a accepté de financer la construction de cette école à Bouna. Répondant donc favorablement à la requête du gouvernement.

Une nouvelle qui réjouit les autorités administratives de la région. A leur tête, le préfet. Tuo Fozié s’est félicité du choix porté sur sa ville pour accueillir ce lycée. Il a rassuré l’émissaire de la BID de son soutien pour que le projet prenne forme. Idem pour Kangouté Aboubakary, représentant le président du Conseil régional. Il espère que la construction de l’établissement agricole permettra aux jeunes d’avoir les qualifications nécessaires pour révolutionner l’agriculture et l’élevage dans la zone.

Ange Kouman

Cet article, publié dans EDUCATION, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s