BONDOUKOU/TANDA: Chaudes batailles en perspective pour les Municipales

Kouakou Dapa

Kouakou Dapa

Fort de ses 18 années à la tête de la commune de Bondoukou, Kouakou Dapa attend sereinement ses adversaires aux prochaines échéances municipales. « Avec plus de 2,6 milliards de FCFA investis durant mon mandat, mon bilan plaide en ma faveur. Ce, malgré ces 10 années de crises », affirme le maire sortant. En face de lui, 3 autres candidats : Alliagui Diabagaté, Koné Hiliassou, et Kra Atta Kouamé Gaston.

Si le 1er porte les couleurs d’un parti politique – le RDR –, ce n’est pas le cas pour les 2 autres prétendants. Koné Hiliassou est candidat indépendant. Le fait d’être conseiller technique du président de l’Assemblée nationale (Guillaume Soro) est un atout. Un problème tout de même : monsieur Hiliassou est militant du RDR.

Alliagui Diabagaté

Alliagui Diabagaté

Une appartenance qui ouvre la voie à des incertitudes. Kra Atta Kouamé Gaston est ingénieur des Ponts et chaussés au Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD). Il s’est révélé à certaines populations de la commune à travers des dons. C’est grâce au Commandant Fofié Kouakou qu’il s’est fait un nom dans la ville de Bondoukou. Novice en politique, il n’a pas d’étiquette. Comme Koné Hiliassou, Kra Gaston va en indépendant.

Pour la 1ère fois, à Tanda, le maire sortant a un sérieux adversaire. Celui-ci se nomme Koné Amadou. Ce jeune, originaire de Tangamourou, est le choix du RDR pour la conquête de la mairie. Yao Kouman Moïse, « l’homme des citations et des paraphrases », a le sommeil troublé. Car en 28 ans de « règne », le bilan paraît maigre pour les administrés.

Yao Kouman Moïse, maire de Tanda

Yao Kouman Moïse

Mais l’homme est fin politicien, à la différence de son jeune concurrent. L’élection municipale constituera la 1ère expérience politique de Koné Amadou. N’empêche que « l’audace qui permet les grandes découvertes est souvent le fruit de la jeunesse et de ses connaissances fragmentaires et limitées », enseigne René Taton.

Koné Hiliassou

Koné Hiliassou

Koné Amadou

Koné Amadou

Rosemonde Desuza

Cet article, publié dans POLITIQUE, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour BONDOUKOU/TANDA: Chaudes batailles en perspective pour les Municipales

  1. Kouman dit :

    c’est le résultat du développement de la ville qui est important.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s